web_DSC4077.jpg

Le «végétatif» est un repos, une suspension d’activité où la vigilance et la tension sont mises de côté au profit de la régénération. Cet état, presque un sommeil, presque végétal, assure les fonctions vitales des corps, des lieux et des êtres vivants.

 

La Chine est un chantier sans fin détruisant l’environnement naturel et des pans entiers du patrimoine culturel et familial de la population.

Des villes fantômes sont construites en trois mois, des promoteurs immobiliers tentent même de battre des records (une tour de 10 étages contruites en moins de 29h à Changsha). Le temps de travail dépasse souvent les 60h hebdomadaires.

 

Face à cette frénésie la résistance se fait dans l’immobilité. Des habitants refusent de quitter leur logement pour empêcher les promoteurs de détruire leurs maisons. À Chengdu des habitants ont décidé d’arrêter de travailler à la suite du séisme de 2008, désirant profiter d’une vie plus douce suite à ce trauma. Ils se retrouvent dans la rue pour boire du thé et jouer au mah-jong ou aux échecs.

 

Cette série rassemble des images de ­résistance lente, de personnes et de lieux dont la riposte réside dans le repos et ces états végétatifs.

web_DSC4076.jpg
a_numeroteweb_DSC4078.jpg

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom